saint Jean-Baptiste

Saint Jean-Baptiste est le patron de l'une des deux paroisses de Gosselies (l'autre étant dédiée à saint Joseph).

C'est à sa dévotion que, depuis au moins 1560, les Gosseliens organisent le Tour - c-à-d la procession - qui porte son nom.


La vie de saint Jean-Baptiste:

Jean-Baptiste était le fils du prêtre Zacharie et d’Elisabeth, une cousine de la Vierge Marie (Luc, I,5-25).

Il vécut en ascète dans le désert (Mathieu, III,4), annonçant la venue du Messie et prêchant la conversion des cœurs. C'est lui qui baptisa Jésus dans le Jourdain (Mathieu, III, 13-17).

La fin de Jean-Baptiste est connue: Reprochant à Hérode d'avoir épousé sa belle-soeur Hérodiade , il encourut l'ire de celle-ci. Mais Hérode ne voulait pas faire périr Jean, estimant qu'il était "un homme juste et saint" (Marc, VI,20). Lors d'une soirée, Hérode, subjugué par la manière dont la fille d'Hérodiade (Salomé) avait dansé, lui promit de lui accorder ce qu'elle demanderait. Sur le conseil de sa mère, elle demanda que l'on apporte la tête de Jean sur un plateau. "Le roi devint triste, mais à cause de son serment et de ses convives, il le voulut pas lui refuser" (Mathieu VI, 26).

Mais la fête de saint Jean le Baptiste que nous commémorons à Gosselies ne correspond pas - comme pour beaucoup de Saints - à la date de sa mort, mais bien celle de sa naissance.

Pourquoi ?

La raison doit en être recherchée dans la place particulière que Saint Jean-Baptiste occupe dans la Chrétienté.

Le paragraphe suivant l'explique.


La place de saint Jean-Baptiste dans la chrétienté:

"Nativité de saint Jean-Baptiste

L’Église, dit saint Augustin, célèbre ordinairement la vie des Saints au jour de leur mort, qui est, à proprement parler, le jour de leur naissance à la vie éternelle. La Nativité de saint Jean-Baptiste a été exemptée de cette règle générale, parce qu’il fut sanctifié avant de naître, dans le sein de sa mère, par la présence de Jésus-Christ, dans la visite que fit la très Sainte Vierge à sainte Élisabeth.

La naissance de saint Jean-Baptiste fut une grande joie pour la terre, puisqu’elle lui annonçait l’approche de sa Rédemption. La puissance divine était intervenue d’une manière extraordinaire dans la naissance de quelques prophètes, de Samuel et de Jérémie, par exemple ; mais elle éclata bien davantage dans celle du saint Précurseur, que la dignité de son ministère futur et le degré éminent de grâce et de sainteté auquel il était élevé rendaient, selon la parole de Jésus-Christ Lui-même, bien supérieur à tous les patriarches et à tous les prophètes.

Le message d’un Ange à Zacharie pour lui annoncer la naissance de Jean-Baptiste, la maternité d’Élisabeth à un âge très avancé, le mutisme subit de Zacharie depuis l’annonce de l’Ange jusqu’à la Circoncision de l’enfant, et sa guérison miraculeuse, qui lui permit d’entonner le beau cantique Benedictus : tout est merveilleux dans l’apparition du Précurseur, qui allait montrer bientôt le Sauveur promis et attendu depuis quatre mille ans.

Parmi les récits évangéliques, il en est peu d’aussi intéressants ni d’aussi touchants que celui de la naissance de saint Jean-Baptiste. Les miracles s’ajoutaient aux miracles autour du berceau de l’enfant ; les habitants du voisinage furent saisis d’une crainte respectueuse, et le bruit de ces merveilles se répandit dans toutes les montagnes de la Judée, de sorte que tous se disaient les uns aux autres : "Que pensez-vous de l’avenir de cet enfant ?"

Saint Jean-Baptiste occupe dans l’histoire de l’humanité une place incomparable : il sert de trait d’union entre les deux mondes, il résume en lui tout l’Ancien Testament et prépare le Nouveau; il ferme la mission des prophètes et ouvre celle des Apôtres. "Prophète, apôtre, docteur, solitaire, vierge, martyr, il est plus que tout cela, parce qu’il est tout cela en même temps. Il réunit tous les titres à la sainteté, et, rassemblant en lui seul tout ce qui constitue les différentes classes des saints, il forme au milieu d’eux une classe particulière." (La Luzerne.) Le culte de saint Jean-Baptiste a toujours joui d’une immense popularité.

Sa fête a été souvent célébrée par des feux de joie. Il est patron de nombreuses paroisses, de nombreuses confréries et des Canadiens Français".

Source: http://www.catholique.org


Une iconographie de saint Jean-Baptiste: